Magazine

Jardin > Entretien > T comme… tourbe

T comme… tourbe

C’est un amendement utile, mais aussi un produit fossile dont l’extraction contribue à la destruction de biotopes fragiles. Qu’elle soit blonde ou brune, comme la bière, la tourbe est à consommer avec modération.


Origines

La tourbe est un substrat issu de la décomposition incomplète des débris de végétaux semi-aquatiques (joncs, sphaignes…). On la trouve dans des tourbières, qui sont des milieux humides très acides où la rareté de l’oxygène empêche la dégradation totale des matières organiques. Celles-ci s’accumulent donc très lentement (environ 1 mm par an), en d’épaisses couches fibreuses subaquatiques.


Le produit miracle

Il existe deux types de tourbe. La blonde, jeune et donc peu dégradée, est très fibreuse, acide et pauvre en éléments nutritifs. Elle est en revanche dotée d’un fort pouvoir de rétention d’eau. La brune, plus âgée et mieux décomposée, est, elle, plus riche en minéraux, moins fibreuse et de pH neutre. Les deux sont utilisées au jardin pour alléger les terres lourdes ou structurer les sols drainants. Elles comptent aussi parmi les composants principaux de la terre dite « de bruyère » et de nombreux terreaux.


La tourbe, prends garde !

Exploitées intensivement, les tourbières sont d’abord asséchées, avant que la tourbe ne soit extraite et broyée. En l'état actuel, l’épuisement puis la disparition des tourbières, bien trop lentes à se régénérer, sont inéluctables. C’est pourtant un écosystème riche, diversifié et rare, qui régule l’hydrologie de régions entières et qui constitue des puits de carbone capables de stocker de grandes quantités de CO2.


Les alternatives

Le jardinier consciencieux doit donc s’efforcer de préserver les tourbières en évitant les terreaux contenant de la tourbe et en utilisant un maximum de substituts. Le compost, s’il n’est bien sûr pas équivalent, possède néanmoins avec elle de nombreux points communs. Dans le commerce, les fibres de bois ou de coco semblent se poser en alternatives crédibles.


Benoit Charbonneau

Noter cet article : 0,0/5 (0 votes)
veuillez patienter

A Lire aussi

  • Ce sont les filaments de mycélium qui, en pénétrant dans les tissus, font apparaître ces cloques rougeâtres sur les feuilles du pêcher.

    Jeudi 29 Octobre 2015

    Entretien

    La lutte contre la cloque du pêcher commence à la chute des feuilles

    Ennemi public « numéro un » des amateurs de pêches, de brugnons et de nectarines, la cloque est une maladie qui nécessite surveillance et traitements, depuis l’automne jusqu’au milieu du printemps. Une éreintante course de fond.

    Lire l'article

  • P comme… purin

    Dimanche 25 Octobre 2015

    Entretien

    P comme… purin

    Le purin est le plus fameux des extraits végétaux. Également appelés PNPP pour « préparations naturelles peu préoccupantes », ceux-ci incluent également la décoction, la macération ou l’infusion. Plus longs à fabriquer, les purins sont aussi sans doute les plus efficaces.

    Lire l'article

  • B comme… Biodynamie

    Vendredi 16 Octobre 2015

    Entretien

    B comme… Biodynamie

    La biodynamie est un concept de culture biologique polémique. Recettes étonnantes, préparations bizarres, principes cosmologiques, le seul fait d’en expliquer le principe est déjà une gageure… Jardiniers rationnels, passez votre chemin.

    Lire l'article

  • En paillis, en compost ou en substrat, les feuilles mortes sont un véritable atout pour votre jardin.

    Jeudi 15 Octobre 2015

    Entretien

    Gérer les feuilles mortes à l’automne

    Nous rappelons aux jardiniers distraits que, depuis quelques jours et pendant encore plusieurs semaines, la chasse aux feuilles mortes est ouverte. Il ne tient qu’à eux que cette déprimante besogne ne se transforme en aubaine.

    Lire l'article

  • Mal-aimé des jardiniers, le pyracantha est pourtant une plante très esthétique, à condition de le laisser s'épanouir.

    Jeudi 08 Octobre 2015

    Entretien

    Pyracantha, le buisson incompris

    Derrière son aspect agressif de plante défensive, le pyracantha se révèle un arbuste très esthétique. À condition de le laisser prendre ses aises, ce qui n’est… pas aisé.

    Lire l'article


115 Articles magazine - Page 1/23

Actualités

19/08/2015 Érosion mode d’emploi

Érosion mode d’emploi Concis et clair, ce petit précis de l’érosion dans le jardin est à mettre entre les mains de tous ceux qui font face à des problèmes d’aménagement de zones en pente. Très didactique, il nous explique les mécanismes et les différents types d’érosion. On y découvre les moyens d’y remédier, avec un aperçu des différentes techniques à mettre en œuvre, ainsi qu’une liste des végétaux les plus adaptés pour végétaliser les terrains en pente.

Jardiner contre l’érosion, A. Lazarin – Éditions de Terran – terran.fr – 05 61 88 81 08 – 19,50 €

Benoit Charbonneau

04/08/2015 Adapter son jardin au manque d’eau

Adapter son jardin au manque d’eau Évolution climatique et économie d'eau nous amènent à changer nos habitudes, car les jardins de demain risquent d’être différents. Cet ouvrage présente les problèmes les plus fréquents liés à la sécheresse et leur résolution, à travers 12 exemples de très beaux jardins, riches d'une flore abondante. Un livre inspirant, pour choisir des plantes adaptées, trouver des solutions pratiques et ne plus voir le manque d'eau comme une fatalité.

Jardins secs, s’adapter au manque d’eau – B. Lapouge-Dejean et S. Lapouge - Éditions Terre Vivante – terrevivante.org – 04 76 34 80 80 – 27,40 €

Benoit Charbonneau

03/08/2015 L’engrais facile

Prêtes à l’emploi et faciles à utiliser, ces minidoses d’engrais se plantent dans le terreau des pots. Leur contenu se diffuse lentement et agit pendant quatre semaines. Elles contiennent tous les éléments nutritifs indispensables à nos plantes d’intérieur, y compris aux fleurs. Favorisant leur croissance, elles permettent de revitaliser les plantes affaiblies, tout en les aidant à refleurir et à retrouver des feuilles saines.

Engrais revitalisant plantes vertes et plantes fleuries – Algoflash – algoflash.fr - 08 10 63 82 19 – 5,45 €

Benoit Charbonneau

22/07/2015 Les branches dans les nuages

Les branches dans les nuages Formé auprès d’Erik Borja, grand spécialiste du jardin japonais en France, Christian Coureau est passé maître dans l’art du niwaki. Dans cet ouvrage, il vous ouvre les portes de son savoir à travers un enseignement riche et clair, qui, grâce aux textes et aux nombreux dessins de Marie-Claude Eyraud, est mis à la portée de tous. Les photos signées P. Maurer sont magnifiques.

La Taille des arbres en nuages, principe et mise en œuvre, C. Couraud – M-C Eyraud – Ed. Ulmer – editions-ulmer.fr  – 01 48 05 03 03 – 26 €
Benoit Charbonneau

    Accueil - Programme TV - People TV
Sortir au cinéma - Sortir au restaurant - Agenda
Infos vie pratique - Infos multimédia - Infos voyages - Infos intérieur - Infos autos motos
Annonces autos - Annonces motos - Annonces immos - Annonces bonnes affaires - Annonces emplois
Communiquer dans Urban TV - Créer votre Urban TV
Courrier des lecteurs - Enquête de satisfaction
Site partenaires :
Amenothes Conception